Alignement des dents à Paris | Dr Cohen

Aligner les dents

La tendance est désormais au sourire éclatant et harmonieux

Celui-ci offre la possibilité de se sentir heureux et décontracté tout en aidant à faire bonne impression dans la vie professionnelle et sociale. Lorsque les dents sont mal alignées, elles altèrent le sourire et entraînent des gênes esthétiques. Au-delà du complexe, la malposition des dents peut provoquer des dérèglements de santé, des douleurs et obliger à se rendre fréquemment chez le dentiste. Quelles sont les causes d’un mauvais alignement dentaire ? Comment le traiter ? Le point.

Alignement des dents : définition

Les dents sont des organes durs composés d’hydroxyapatite de calcium. Les premières dents, généralement les incisives, arrivent entre 3 et 12 mois. Elles sont couramment appelées « dents de lait » car elles se développent lorsque les enfants se nourrissent encore de lait. Par la suite, vers l’âge de 5 ou 6 ans, les dents de lait tombent et laissent place aux dents définitives, celles que nous garderons toute notre vie d’adulte.

8 incisives, 4 canines, 8 prémolaires et 8 molaires composent notre bouche. En plus, 4 dents de sagesse peuvent survenir à l’âge adulte. Lorsque ces dents dites « définitives » poussent, il arrive que certaines d’entre elles ne poussent pas correctement. Il est fréquent d’avoir à faire face à un espacement entre chacune, un chevauchement de deux dents, un décalage des dents les unes par rapport aux autres, etc.

Les différents types de malpositions dentaires

Il existe différents types de malpositions dentaires :

  • Les malpositions dentaires dans le sens vertical (béances, supraclusion, infraclusion…)
  • Les malpositions dentaires dans le sens transversal
  • Les malpositions dentaires dans le sens sagittal ou antéropostérieur
  • Les malpositions dentaires dans le sens axial.

De vrais complexes

Si ces défauts ne constituent qu’un détail pour certains patients, ils deviennent un vrai complexe pour d’autres qui en viennent à ne plus oser ouvrir la bouche, de peur de découvrir des dents très inesthétiques. Au-delà de la raison esthétique, des dents non alignées peuvent entraîner des problèmes de santé plus graves : gêner lors de la mastication, entraîner des problèmes de prononciation, une propension au bruxisme, susciter des maux de tête, générer une apnée du sommeil… Il convient alors de consulter un dentiste spécialisé, qui saura vous orienter vers le traitement le plus adapté à votre indication.

Causes des dents mal alignées

Les dents ne sont pas mal alignées par hasard, différents facteurs sont en cause.

Développement incorrect des mâchoires

Ce défaut résulte bien souvent d’un développement incorrect et limité des mâchoires. Ce dernier, qui peut être détecté à un âge précoce, restreint l’espace disponible pour les dents en éruption et les empêche d’émerger à leur place idéale naturelle.

Les dents définitives sont en moyenne 1,5 fois plus grosses que les dents de lait. Elles ont donc besoin de plus d’espace. Cependant, la morphologie d’une mâchoire évolue selon les modes de vie et en fonction de sa stimulation. Par exemple, une quantité plus importante d’aliments mous, hachés et prédécoupés limite la musculation. Moins sollicitées, les mâchoires sont proportionnellement plus petites, ce qui pousse les dents à se chevaucher.

La succion

En matière de chevauchement et de mauvais alignement dentaire, la succion est aussi en cause. Effectivement, lorsqu’un enfant suce son pouce ou sa tétine sur une période trop longue (au-delà de 2 ans), cela peut provoquer des déformations de sa mâchoire. Le pouce et la sucette ont tendance à appuyer sur le palais et à le creuser.

Les dents s’orientent vers l’avant et créent une forme arquée. Par ailleurs, le pouce appuie sur le menton, ce qui limite le développement de la mâchoire du bas.

Les problèmes de respiration et de déglutition

Lorsqu’un enfant respire par la bouche, sa langue ne peut pas reposer en position correcte et la bouche reste ouverte. Cela cause une restriction de la croissance antérieure par les muscles des mâchoires et de la face, qui la forcent vers l’arrière et le bas, ce qui donne des mâchoires étroites et une face sous-développée.

Sur le même schéma, il est primordial de surveiller que la déglutition de votre enfant est correcte. Une déglutition incorrecte pousse la langue vers l’avant et les lèvres vers l’arrière lorsque l’on avale. Quand cela se produit, vos dents antérieures sont poussées en arrière et deviennent encombrées.

La génétique

L’hérédité est aussi en cause. Des anomalies de position ont parfois des origines congénitales comme l’hyperdontie (dents en plus), l’agénésie (dents manquantes), l’hérédité croisée de Pont (dents trop grandes par rapport aux mâchoires ou l’inverse), créant des manques ou des excès de place.

Fort heureusement, l’orthodontie n’est pas réservée qu’aux enfants et aux adolescents. De plus en plus d’adultes ont recours à des techniques dentaires pour corriger l’alignement de leur dentition.

Alignement des dents : traitements

Pour améliorer l’apparence et l’harmonie d’un sourire, de multiples techniques de dentisterie peuvent être mises en œuvre. En matière de mauvais alignement des dents, les traitements ci-après sont particulièrement efficaces.

La pose de bagues

Les bagues constituent une technique d’alignement dentaire efficace. En effet, elles permettent de resserrer, d’écarter, d’avancer ou de reculer les dents. Après avoir procédé à un nettoyage complet des dents, le dentiste pose les bagues sur la surface de chaque dent. Ces dernières sont reliées entre elles par une tige qui vise à tirer chaque dent dans un axe aligné. Il faut compter entre 6 et 24 mois de traitement.

Le traitement implique une hygiène bucco-dentaire irréprochable, avec un brossage trois fois par jour dans le but d’éliminer les résidus alimentaires qui peuvent se coincer dans les bagues et limiter le risque de caries ou de gencives qui saignent. Il convient par ailleurs d’éviter la consommation de pommes, de sandwich, de chewing-gum ou d’autres aliments qui collent afin de ne pas risquer d’altérer les bagues.

La pose de gouttières

Le port de gouttières constitue un traitement alternatif, tout aussi efficace. Celui-ci consiste en un moulage transparent de moins de 1 mm d’épaisseur à déposer sur les dents. Progressivement, ce dernier effectue une pression afin de modifier l’emplacement de chaque dent.

L’action du dentiste vise à établir un plan de traitement pour faire bouger les dents petit à petit jusqu’au résultat final. Les gouttières, ou aligneurs, permettront de déplacer les dents de quelques dixièmes de millimètres à condition d’être portées pratiquement toute la journée et d’être changées régulièrement. Le traitement est très discret. Il est particulièrement indiqué chez les adultes qui souhaitent redresser leurs dents en toute discrétion, sans avoir à ressembler à des adolescents.

L’orthodontie linguale

Il est également possible de faire appel à l’orthodontie linguale. La procédure consiste en la pose d’un appareil dentaire quasi invisible : on parle d’attaches linguales. La technique, plus onéreuse que les méthodes citées au préalable, est particulièrement indiquée chez les personnes adultes, en situation active, qui souhaitent redresser leurs dents en toute discrétion, et dont la priorité est l’esthétique.

Le système est très similaire aux bagues dentaires sauf que les attaches linguales sont placées sur la surface interne de la dent, autrement dit, la surface en contact direct avec la langue.

Module de diagnostic en ligne

Vous souhaitez savoir quelle intervention réaliser en fonction de votre besoin ? N’hésitez pas à utiliser notre module de diagnostic en ligne pour facilitez vos recherches.

Commencer le diagnostic