Elimination des caries à Paris | Dr Cohen

Soigner une carie

La carie est une des pathologies dentaires les plus répandues à travers le monde.

Lorsqu’elle n’est pas prise en charge à temps, elle peut avoir des conséquences importantes sur la santé dentaire, ainsi que sur la santé de manière plus globale. De quoi s’agit-il ? Quelles sont les causes ? Comment la traiter ? Le point.

La carie : définition

La carie est une infection dentaire correspondant à la destruction progressive de la dent. Elle résulte de l’attaque acide de l’émail par des bactéries. Lorsqu’elle n’est pas traitée, la carie peut se propager progressivement jusqu’à former une cavité dans la dent, voire attaquer l’ensemble des tissus environnants (ligaments, os, gencive…). A terme, elle peut même entraîner le déchaussement de la dent ou sa cassure.

Symptômes de la carie

Les manifestations cliniques de la carie varient en fonction des individus, de sa localisation et de la sévérité de l’atteinte. Lorsque la dentine est touchée, les douleurs surviennent. Elles sont souvent associées à une hypersensibilité dentaire au chaud et au froid. Lorsque la prolifération bactérienne atteint l’os, la gencive ou les ligaments, un abcès purulent peut se former.

Cependant, une carie peut rester asymptomatique les premiers temps, lorsqu’elle ne concerne que l’émail dentaire. Il est donc primordial de consulter régulièrement un dentiste en prévention et pour détecter les caries à un stade précoce.

Stades de la carie

La carie se caractérise par plusieurs stades :

  • Destruction de l’émail : la carie est totalement indolore à ce stade
  • Agression de la dentine : la dent est sensible au froid, au chaud, au sucré et à l’acide
  • Atteinte de la pulpe : de vives douleurs peuvent apparaître, spontanées ou provoquées par le chaud et le froid
  • Formation d’un abcès : la prolifération bactérienne atteint les tissus autour de la dent (os, ligament, gencive). Se forme alors un abcès pouvant devenir douloureux du jour au lendemain.

Il est primordial de faire particulièrement attention à la santé dentaire des personnes touchées par le diabète ou porteuses de maladies cardiaques. En cas d’infection, la pathologie dentaire peut entraîner la transmission de germes potentiellement dangereux pour leur santé.

Causes de la formation de caries

Les caries dentaires ont diverses causes.

Le sucre

Le premier facteur en cause dans la formation de carie réside dans la consommation de sucre, du moins, de manière indirecte. La bouche renferme naturellement certaines bactéries qui se nourrissent essentiellement de sucres et les transforment en acides.

Or, ce sont ces substances acides sécrétées qui fragilisent l’émail dentaire et conduisent à la carie. Plus elles sont nombreuses, plus elles augmentent le risque de carie. Cette acidité est produite par les bactéries mais également par les aliments eux-mêmes. En effet, certains d’entre eux peuvent déminéraliser les dents du fait de leur acidité.

C’est la raison pour laquelle le brossage régulier des dents revêt une importance capitale dans la prévention des caries, tout comme la consommation d’aliments de qualité. Attention au grignotage !

D’autres facteurs en cause

Le sucre et les substances acides ne sont pas les seuls éléments en cause. La plaque dentaire peut elle aussi ronger l’émail. Cette substance constituée de salive, de dépôts alimentaires et de bactéries se forme naturellement à la surface des dents après chaque prise alimentaire.

L’hygiène bucco-dentaire revêt aussi toute son importance. En effet, un brossage irrégulier ou incorrect induit une prolifération bactérienne et accroît le risque de carie. Se brosser les dents correctement et régulièrement est indispensable pour enlever la plaque dentaire. Enfin, il semblerait que l’hérédité soit également un facteur de risque.

Traitements des caries

La carie requiert des soins dentaires spécifiques consistant à retirer la partie endommagée de la structure dentaire, réparer les dégâts et arrêter la douleur. Une consultation chez un dentiste est indispensable afin de vous orienter vers le soin le plus adapté.

Ce dernier est en mesure de vous proposer une anesthésie locale pour qu’aucune douleur ne soit ressentie durant toute la séance, quel que soit le traitement préconisé.

Les plombages

La pose de plombage est le traitement le plus répandu pour les caries de gravité modérée à importante. La technique consiste à percer la dent concernée, à retirer les tissus cariés à l’intérieur et à remplir l’espace creusé d’un matériau adapté. L’objectif est de restaurer toute la solidité de la structure de la dent.
En termes de matériaux, on utilise généralement de la résine composite, surtout pour les caries interproximales (qui apparaissent entre les dents), mais d’autres matériaux peuvent être utilisés. Par exemple, les caries occlusales (celles qui affectent les molaires et les prémolaires) peuvent être remplies de matériaux comme du CVI ( ciment verre ionomère)

En fonction de la gravité et de la localisation de votre carie, votre dentiste sera en mesure de déterminer l’option la plus adaptée à votre situation.

Les couronnes

Dans les cas plus graves, lorsqu’une trop grande partie de la structure de la dent est atteinte, le dentiste peut vous proposer la pose d’une couronne dentaire. En effet, une fois morte, votre dent est fragile et peut casser, la couronne qui la recouvre est à même de la protéger des agressions et assure à votre dentition une meilleure solidité.

Il existe différents modèles de couronnes et divers matériaux : couronne en métal coulé, couronne céramo-métallique, inlay-core… Le choix se fera avec votre dentiste, qui vous fabriquera le modèle le plus adapté à vos besoins.

Le traitement de canal

Lorsque les dommages causés par la carie sont trop profonds pour être soignés par les méthodes précédentes, votre dentiste peut vous suggérer un traitement de canal. En effet, une carie qui pénètre profondément dans la dentine peut attaquer les nerfs de la racine dentaire.

La procédure consiste à faire retirer le nerf endommagé et les tissus des vaisseaux sanguins qui l’entourent, puis à remplir le trou avec un scellement endodontique. Le dentiste doit limer une grande partie de la dent lors de la procédure du traitement de canal et peut aussi décider de poser une couronne sur la dent affectée en fin de séance.

L’extraction

L’extraction de la dent est généralement le dernier recours pour traiter une carie. Elle intervient en cas d’échec des précédents traitements ou d’insuffisance thérapeutique. Cette option n’est envisagée que si la destruction des tissus dentaires augmente le risque de propagation de l’infection à l’os maxillaire.

Pour les dents cariées facilement accessibles, votre dentiste effectuera une extraction ne nécessitant pas d’incision ni d’anesthésie générale. L’extraction de la dent laissera un trou dans votre dentition. Pour y remédier, vous pouvez demander une prothèse dentaire partielle, un bridge ou un implant.

Module de diagnostic en ligne

Vous souhaitez savoir quelle intervention réaliser en fonction de votre besoin ? N’hésitez pas à utiliser notre module de diagnostic en ligne pour facilitez vos recherches.

Commencer le diagnostic