Soins conservateurs de l'Inlays à Paris | Dr Cohen

Soin conservateur inlays

Vous recherchez un soin conservateur en alternative aux plombages ou aux résines ?

Les inlays et les onlays constituent une technique d’obturation innovante permettant de conserver votre dent, tout en lui redonnant un aspect plus esthétique. Quelles sont les indications de la pose d’inlays ? Comment se déroule la procédure ? Quels résultats espérer ? Le point.

Les indications de la pose d’inlays

La pose d’inlays est une technique encore peu connue des patients. Innovante, la méthode consiste en la pose d’une pièce en métal ou céramique ou composite entièrement fabriquée par le prothésiste à partir d’une empreinte dentaire. L’objectif est de reconstituer la partie très abîmée ou délabrée d’une dent.

Inlay-core : définition

Un inlay-core constitue une pièce prothétique et est composé de deux parties distinctes :

  • Un tenon en métal qui est vissé dans la racine de la dent afin d’apporter le soutien nécessaire à la structure de la prothèse dentaire
  • Un moignon qui permet de reconstruire une partie de la couronne dentaire et sur laquelle est fixée la couronne prothétique que pose le dentiste.

La pose d’inlays est particulièrement indiquée dans le cadre d’une obturation de volume important ne permettant pas une restauration classique, par exemple, en cas :

  • De grave lésion, comme une dent cassée ou fracturée à la suite d’une maladie dentaire ou d’un choc
  • D’une carie qui peut avoir complètement dévitalisé la dent.

L’inlay peut également être proposé lorsque les autres techniques de restauration n’ont pas fait leurs preuves, aussi bien en termes de résistance mécanique que de surface d’appui.

L’inlay-core est également appelé « dent sur pivot » ou « faux moignon » dans le sens où il constitue le support sur lequel sera posée la nouvelle partie visible de la dent. Cette solution est de plus en plus préconisée par les dentistes en raison de sa longévité, mais aussi de ses vertus esthétiques.

Les différences entre l’inlay-core et l’inlay- onlay

De nombreux patients confondent la pose d’inlay-core et d’inlay-onlay. Ces deux techniques, bien que très similaires, utilisent des procédés légèrement différents. Elles permettent cependant toutes deux de remplacer une dent trop abimée ou cariée.

On parle d’inlay-core lorsque la cavité à combler se trouve à l’intérieur de la racine de la dent et d’inlay-onlay lorsque la cavité englobe une ou plusieurs parois.

En effet, l’inlay-core dentaire permet de reconstruire la partie interne de la dent,qui sera ensuite recouverte d’une courrone c’est-à-dire sa partie visible. La pièce prothétique fabriquée sur-mesure par un prothésiste dentaire s’adapte parfaitement à la forme de la dent afin d’obtenir une restauration de grande qualité. Il a la même fonction que les amalgames en composite mais offre une bien meilleure adhérence.

L’inlay-onlay est également une pièce prothétique mais qui reconstruit la pointe et le sommet de la dent, c’est-à-dire sa partie visible. Il permet ainsi de réparer esthétiquement la dent en recouvrant la partie cassée.

Inlays-onlays : les matériaux utilisés

L’inlay peut être fabriqué en différents matériaux :

  • En résine composite : avec une couleur très similaire à celle de la dent (durée de vie limitée)
  • En or : avec une couleur moins naturelle, mais une durée de vie de plusieurs décennies
  • En céramique : avec une couleur transparente se rapprochant de la couleur de la dent (durée de vie d’environ 10 ans)
  • En zircone : sans aucun élément métallique, biocompatible (solution durable et esthétique)
  • En métaux précieux.

Déroulement d’un traitement conservateur inlays

Vous vous demandez comment se déroule la pose d’inlay ? C’est très simple. Dans un premier temps, il est nécessaire de rencontrer votre dentiste, afin de procéder à un examen clinique et vérifier votre éligibilité au traitement. Cette consultation est également l’occasion pour le praticien de tout expliquer à son patient dans les moindres détails, et à ce dernier de poser toutes ses questions éventuelles.

Le premier diagnostic est également indispensable pour savoir s’il est nécessaire d’insérer un onlay ou un inlay. Lors de la première séance, le dentiste procède à la préparation de la dent à traiter en réalisant son nettoyage et en soignant la carie éventuelle, afin qu’il ne reste plus que le tissu sain. Une empreinte dentaire est ensuite réalisée et envoyée au laboratoire avec les références de teinte de dentition. Le prothésiste s’en servira comme modèle. L’inlay ou l’onlay sera fabriqué en un monobloc qui s’insèrera parfaitement dans la cavité.

Lors de la deuxième séance, l’inlay ou l’onlay est posé et collé ou scellé avec un ciment biocompatible dans la cavité de la dent. Contrairement aux obturations classiques, comme les amalgames, les inlays ou onlays n’exercent aucune pression sur les parois dentaires restantes et n’impliquent donc aucun risque de fracture. Par ailleurs, les technologies d’aujourd’hui offrent la possibilité d’élaborer des inlays invisibles, résistants et imperméables aux bactéries.

Suites de la pose d’inlays

La pose d’inlay n’implique pas de suite particulière. Le principal inconvénient de la pratique réside dans le fait que le traitement, nécessitant différentes étapes et plusieurs rendez-vous, peut parfois prendre plusieurs mois.

Par ailleurs, le soin conservateur inlay-onlay est une pratique de dentisterie esthétique assez onéreuse, à moins d’avoir une très bonne mutuelle.

Résultats d’un traitement dentaire inlays

La pose d’un inlay ou d’un onlay présente bien des avantages. Elle permet notamment de redonner à une dent très endommagée un aspect naturel et de nouveau esthétique. La technique offre aussi la possibilité de corriger un mauvais positionnement (notamment une mauvaise occlusion) des dents afin de leur redonner un meilleur point de contact et permettre au patient de correctement fermer sa mâchoire.

Les inlays sont aussi efficaces pour traiter une dent « pilier » devant supporter un bridge, pour conserver l’étanchéité au niveau de l’obturation des canaux et pour assurer la jonction entre la racine et la couronne de la dent.

Par rapport aux amalgames, cette solution d’obturation est bien plus efficace et solide. Elle est également plus design qu’un plombage ou qu’une prothèse dentaire car façonnée à partir de la teinte de votre dentition afin que votre dentition ne change pas d’aspect.

Module de diagnostic en ligne

Vous souhaitez savoir quelle intervention réaliser en fonction de votre besoin ? N’hésitez pas à utiliser notre module de diagnostic en ligne pour facilitez vos recherches.

Commencer le diagnostic