Détachage des dents à Paris | Dr Cohen

Effacer les taches

Chaque patient souhaite disposer d’un sourire éclatant, libre de toute imperfection.

Néanmoins, l’usure de notre émail laisse parfois entrevoir des petites taches jaunes ou blanches qui altèrent l’aspect esthétique de nos dents. On parle alors de fluorose. Sans risque majeur pour la santé, cette pathologie est cependant handicapante d’un point de vue esthétique. Comment la traiter ? Quelles en sont les causes et les symptômes ? Explications.

La fluorose : définition

La dent est un organe complexe. Elle possède différentes couches : l’émail (à l’extérieur), la dentine (à l’intérieur) et la partie vitale, et se compose essentiellement de substance minérale, à savoir des cristaux d’hydroxyapatite de calcium.

Si de manière globale la couleur de la dentition devient plus foncée avec les années, la fluorose est une pathologie qui touche l’émail et lui fait perdre son éclat. Ce dernier recouvre toute la partie extérieure de la dent et c’est ce qui lui donne cette couleur blanc nacré initialement.

La fluorose : qu’est-ce que c’est ?

Comme son nom l’indique, la fluorose est issue d’un apport excessif de fluor lors du développement de la dent, autrement de sa minéralisation.

Bien que le fluor constitue un oligo-élément qui consolide l’émail des dents et le rende plus imperméable aux attaques des bactéries, un excès de fluor peut provoquer des taches blanchâtres. Celles-ci sont inoffensives pour la santé, mais gâchent le sourire.

Elles peuvent toucher une seule ou toutes les dents, aussi bien les dents antérieures que les dents postérieures, sur leur face intérieure ou extérieure.

Le fluor : des bienfaits controversés

Le fluor et ses propriétés ont permis, durant plusieurs décennies, d’améliorer la santé dentaire des enfants comme des adolescents, notamment grâce à la généralisation de dentifrices fluorés.

Néanmoins, une controverse, née aux Etats-Unis il y quelques années, a remis en cause ses bienfaits, expliquant que le surdosage de fluor dans la petite enfance et l’enfance était le principal responsable de l’apparition des taches blanchâtres sur les dents.

D’après l’Union Française Bucco Dentaire, le rôle bénéfique du fluor ne doit pas fondamentalement être remis en cause. Tout est une question de dosage.

Symptômes

Habituellement, les dents sont lisses, brillantes et d’une couleur blanche crémeuse. La fluorose se manifeste par l’apparition de taches blanches ou jaunies mates sur la dent. Il existe plusieurs stades de fluorose :

  • La fluorose légère : elle correspond à l’apparition de petites taches blanches opaques sur les dents
  • La fluorose modérée : la dent est recouverte par des taches blanchâtres ou brunâtres
  • La fluorose grave : les dents sont jaunies. Certaines présentent même des taches noires et des stries blanches tout du long.

Si la fluorose est une pathologie irréversible, ses symptômes peuvent être dissimulés grâce à des techniques de dentisterie esthétique.

Causes des différentes tâches

Le phénomène de changement de coloration des dents peut être aggravé par différents facteurs. Les causes les plus fréquemment observées sont :

  • La consommation répétée de boissons pigmentées (café, thé, vin rouge ou sodas bruns), nocifs pour l’hygiène dentaire.
  • Le tabagisme : à base de goudron et de nicotine, le tabac est à l’origine de taches de couleur jaune, voire même noire, et peut aller jusqu’à attaquer l’émail, en plus de favoriser l’apparition de tartre.
  • Une mauvaise hygiène dentaire : mauvais brossage entraînant la formation de plaque dentaire.
  • Une mauvaise alimentation (carence en vitamine D et A ou régime pauvre en protéines).
  • La prise de certains médicaments (surtout la tétracycline en bas âge ou chez la femme enceinte pour son nourrisson).

Afin de limiter l’apparition des tâches, il convient donc de veiller à réduire sa consommation d’aliments pigmentés, d’arrêter de fumer et d’adopter des habitudes d’hygiène dentaire strictes. Les patients sont également invités à vérifier auprès de leur médecin ou dentiste quel est le taux de fluor contenu dans leur eau potable. De grandes quantités de fluor peuvent provoquer des nausées, des diarrhées et des douleurs abdominales chez les enfants.

Traitements possibles des tâches

Pour vous débarrasser des effets des tâches sur les dents, plusieurs solutions s’offrent aux patients. Dans tous les cas, il est recommandé de consulter un dentiste afin d’opter pour le protocole thérapeutique le plus adapté, en fonction du degré de fluorose

Traitement en cas de tâche légère

Lorsque la tâche n’est que légère ou modérée, le dentiste a la possibilité d’injecter de la résine par infiltration dans l’émail de la dent afin de combler les cavités formées. Cette technique d’infiltration résineuse est peu invasive et permet d’obtenir des résultats satisfaisants sans avoir à fraiser.

En cas de tâche sévère

Lorsque la tâche est plus sévère, le traitement est plus invasif. Il consiste à retirer, par fraisage, la tache colorée afin de la remplacer par un une résine composite de la couleur de la dent. Dans les cas les plus graves, il est possible de poser une prothèse dentaire en céramique ou en acier.

Et un blanchiment des dents ?

A côté de cela, le blanchiment dentaire permet d’éclaircir la teinte des dents des adultes et agit lui aussi sur les symptômes des tâches. Avant de commencer un traitement de blanchiment dentaire, le praticien établit un bilan médical afin de vérifier l’absence de contre-indications à la pratique : caries, maladies parodontales…

Le protocole de blanchiment consiste à appliquer un produit à base de peroxyde sur la surface des dents ciblées à l’aide de gouttières en plastique moulées étroitement à la forme des dents du patient. Le produit pénètre l’émail des dents et un processus d’oxydation fait s’estomper les tâches.

Si les taches sont peu profondes, les patients peuvent tout à fait retrouver des dents sans défaut rapidement. Les tâches sont alors comme « fondues » dans la coloration générale. Attention aux produits de blanchiment en vente libre ! Ces derniers sont souvent composés d’agents abrasifs et le blanchiment est obtenu en enlevant une mince couche d’émail, ce qui reste dangereux pour les dents.

Par ailleurs, lorsque le blanchiment dentaire n’est pas indiqué, le dentiste peut proposer la pose de facettes afin de retrouver un sourire harmonieux.

Module de diagnostic en ligne

Vous souhaitez savoir quelle intervention réaliser en fonction de votre besoin ? N’hésitez pas à utiliser notre module de diagnostic en ligne pour facilitez vos recherches.

Commencer le diagnostic