Blanchiment externe dentaire à Paris | Dr Cohen

Blanchiment externe

Plusieurs procédés de blanchiment dentaire sont possibles

Parmi eux : le blanchiment des dents grâce au peroxyde de carbamide et la mise en place de gouttières à conserver chez soi. Cette technique, également appelée blanchiment externe, permet d’éclaircir les dents jaunies avec l’âge et d’enlever les taches causées par les colorants alimentaires ou la nicotine, le tout sans altérer l’émail.

Les indications du blanchiment externe

Les causes des dents jaunes

Bon nombre d’entre nous, si ce n’est tout le monde, souhaite afficher un sourire étincelant et éclatant de blancheur. Seul bémol : les dents vieillissent naturellement, elles deviennent donc jaunes, ternes, voire grises dans certains cas. En causes : de multiples facteurs, comme l’hérédité, une mauvaise hygiène bucco-dentaire, un traumatisme, une dévitalisation des dents, la consommation de certains médicaments, de tabac, de vin à outrance ou encore d’aliments concentrés en colorants alimentaires.

Fort heureusement, la dyschromie (altération de la couleur) peut être améliorée grâce à des soins et traitements esthétiques efficaces, sans douleur et aux résultats immédiats. Faire appel à un dentiste est ici indispensable. Ce dernier vous orientera très certainement vers un traitement de blanchiment externe pour redonner à vos dents toute leur fraîcheur, après avoir procédé à un diagnostic précis.

Blanchiment externe : de quoi s’agit-il ?

Le blanchiment externe consiste en l’utilisation d’un agent blanchissant pour agir sur la teinte des dents. Il s’agit le plus souvent de peroxyde d’hydrogène (eau oxygénée) ou de peroxyde de carbamide.

Celui-ci est le seul agent capable de s’attaquer aux molécules de couleur foncée accumulées sur l’émail et la dentine de vos dents. Il va concrètement briser les tâches grâce à sa teneur en oxygène. C’est précisément cette réaction chimique qui va éclaircir les dents, généralement d’une ou de plusieurs teintes.

Blanchiment externe : les indications

Les dents s’usent avec le temps et l’émail se fragilise, se forme alors de petites fissures par lesquelles les agents colorants (nicotine, café, thé, vin rouge, épices, etc.) pénètrent plus facilement dans la dentine et modifient progressivement sa couleur. Les dents ont alors une apparence jaunie peu esthétique.

S’il est possible de se blanchir les dents à la maison, l’intervention d’un professionnel garantit un meilleur résultat et limite les risques. Il est notamment conseillé de se tourner vers ce traitement pour agir contre les causes externes des dents jaunes.

La méthode de blanchiment externe

La consultation médicale avec le dentiste

Même si vous réalisez un blanchiment de vos dents par gouttières à la maison, l’avis d’un dentiste au préalable est toujours conseillé. Lui seul peut vous assurer un résultat visible et durable, mais également un traitement sécurisé.

En effet, l’éclaircissement de l’émail de vos dents dépend directement de la concentration du produit utilisé. Plus la concentration est importante, plus l’éclaircissement est efficace. Mais il ne faut cependant pas que l’agent blanchissant dépasse un certain pourcentage, auquel cas cela peut être dangereux pour vos dents.

Seul le dentiste peut calculer la concentration nécessaire et la durée du traitement en fonction de l’état actuel de vos dents et des causes du jaunissement.

La consultation est également l’occasion de procéder à un examen buccal. Si le patient a une carie, il faudra la soigner. Les couronnes, les facettes et les plombages ne blanchissent pas mais ne sont pas non plus altérés par la procédure. Le dentiste peut aussi procéder à un détartrage des dents afin que l’émail dentaire absorbe mieux le produit et que ce dernier soit plus efficace.

Le blanchiment dentaire en pratique

L’agent de blanchiment dentaire le plus couramment utilisé est le gel à base de peroxyde de carbamide. Avant de l’appliquer sur son patient, le dentiste teste sa sensibilité dentaire afin de le doser correctement. Il évalue aussi la couleur des dents à l’aide d’un teintier professionnel et détermine, avec le patient, le niveau de blancheur souhaité. Il procède enfin à des photographies pour pouvoir comparer en fin de traitement avec le résultat final.

Le gel blanchissant appliqué sur les dents se désagrège en ions d’eau et en ions d’oxygène. Les ions d’oxygène pénètrent dans l’émail et dissolvent les molécules des taches pour les rendre incolores.

Une procédure ambulatoire à continuer chez soi

Durant la séance, le dentiste réalise une empreinte des mâchoires supérieure et inférieure du patient et fait fabriquer des gouttières en quelques heures seulement. Il vérifie la bonne insertion et désinsertion des gouttières et montre au patient la procédure à suivre, notamment comment appliquer le gel à l’intérieur de la gouttière pour garantir son efficacité.

Par la suite, les séances de blanchiment des dents peuvent donc se faire à la maison, selon les techniques du « Home Bleaching ». Parfois, il est recommandé de porter les gouttières toute la nuit ou seulement quelques heures dans la journée, et sur un nombre de semaines variable. Tout dépend du bilan qui aura été établi au préalable.

La durée du traitement dépend des patients et de la façon dont les dents réagissent au produit de blanchiment des dents.

Les suites d’une séance de blanchiment externe

Un blanchiment des dents chez le dentiste ne présente pas de réels risques d’effets secondaires. Cependant, il est possible de rencontrer un problème d’hypersensibilité. N’hésitez pas à en informer votre médecin qui peut adapter le traitement en conséquence.

Après 3 semaines, les patients sont invités à se rendre à une consultation de contrôle au cours de laquelle le dentiste vérifie la bonne utilisation des produits et fait un contrôle de teinte pour éviter tout risque d’« overbleaching ».

Quant au port des gouttières à la maison, il convient d’observer certaines précautions. Par exemple, il est conseillé de se brosser les dents avant de les appliquer, le gel étant beaucoup plus efficace sur des dents propres.

Lorsque vous retirez les gouttières, il faut nettoyer vos dents avec une brosse humide. Parfois, des taches blanches apparaissent, rien d’inquiétant car celles-ci disparaîtront progressivement au cours du traitement. Il est recommandé d’attendre 30 minutes après le retrait des gouttières avant de fumer et de consommer du thé, du café, des fruits rouges, du vin rouge, etc.

Il faut enfin rincer vos gouttières à l’eau froide, les laisser sécher et les conserver dans leur boîte. Pendant la journée, il n’y a pas de contraintes particulières.

Les résultats du blanchiment externe

Le blanchiment des dents offre des résultats immédiats, qui s’améliorent graduellement en cours de traitement. Les dents deviennent ainsi plus blanches et les taches disparaissent progressivement.

Les effets durent en moyenne 12 à 24 mois en fonction de l’hygiène buccale et des habitudes de vie du patient.

Pour en savoir davantage sur le blanchiment externe et ses résultats potentiels, n’hésitez pas à consulter le Dr Cohen.

Autres types de blanchiment

Module de diagnostic en ligne

Vous souhaitez savoir quelle intervention réaliser en fonction de votre besoin ? N’hésitez pas à utiliser notre module de diagnostic en ligne pour facilitez vos recherches.

Commencer le diagnostic