Blanchiment interne dentaire à Paris | Dr Cohen

Blanchiment interne

Le blanchiment interne est une technique de blanchiment des dents

Offrant l’opportunité d’éclaircir des dents grisâtres et inesthétiques, ayant subi cette coloration à la suite d’une dévitalisation.

Les indications du blanchiment interne

Qu’est-ce qu’une dent dévitalisée ?

Suite à une carie profonde, la pulpe dentaire peut s’infecter voire se transformer un abcès si la dent n’est pas traitée à temps. Il est alors nécessaire de se rendre chez le dentiste pour procéder à une dévitalisation de la dent (ou traitement de canal), enlever la pulpe dentaire et extirper le nerf.

Une dent dévitalisée est une dent morte. Elle va donc changer de teinte et devenir progressivement plus sombre jusqu’à prendre des reflets grisâtres ou verdâtres. La pathologie peut s’avérer particulièrement handicapante s’il s’agit d’une canine ou d’une incisive supérieure, notamment lorsque le patient parle ou sourit du fait du contraste entre la dent non vivante noircie et les autres dents.

Ce changement de teinte peut également survenir suite à un choc très violent qui entraîne la nécrose de la pulpe dentaire.

Couleurs des dents et blanchiment interne

La couleur naturelle des dents est propre à chaque patient. Elle dépend de l’effet des sels minéraux présents dans la dentine (tissu situé dans la profondeur de la dent). Bien qu’inesthétique, une dent jaune est finalement une dent bien minéralisée et plus résistante aux caries. La tendance est cependant au sourire éclatant de blancheur et les patients sont nombreux à demander un blanchiment dentaire. Différentes techniques existent, leur choix dépend de l’indication exacte à traiter.

Le plus fréquent est le blanchiment dentaire au peroxyde d’hydrogène ou de carbamide. Il consiste en l’application d’un gel qui, au contact de l’émail, va réagir et pénétrer jusque dans la structure de la dent et changer la coloration de la dentine.

Les dents dévitalisées, ou « mortes », peuvent également être blanchies grâce à un blanchiment interne effectué en injectant le produit directement dans la dent dévitalisée. Il s’agit de la solution la plus efficace pour éclaircir la dent mortifiée et retrouver sa couleur d’origine.

La méthode du blanchiment interne

Le blanchiment interne en lui-même est un acte dentaire très rapide, réalisé en à peine une demi-heure. Néanmoins, afin de garantir son succès, il convient de suivre différentes étapes.

La consultation médicale avec le dentiste

En premier lieu, une consultation avec le dentiste est indispensable. En effet, le blanchiment interne n’est pas indiqué pour toutes les dents dévitalisées, uniquement pour les dents de devant (canines ou incisives supérieure) avec une forme et une structures adaptées.

Durant cette consultation, le dentiste vérifiera votre éligibilité au traitement et écartera les potentielles contre-indications. Si la dent est fragilisée en fonction du degré d’altération, il pourra vous proposer un implant sur prothèse (une couronne ou un onlay).

Le dentiste procèdera aussi à un examen buccal et radiologique afin de vérifier que la dent à blanchir a bien été dévitalisée et ne présente aucune lésion carieuse.

L’intervention sur la dent dépulpée

En second lieu, l’intervention sur la dent dépulpée est rapide et ne nécessite aucune anesthésie. Pour commencer, le dentiste place un champ opératoire autour de la dent afin de protéger les gencives.

Il creuse ensuite un trou sur la face interne de la dent pour accéder à la chambre pulpaire, la cavité au centre de la dent qui contenait la pulpe dentaire, puis procède à son nettoyage minutieux. Après avoir vérifié que l’obturation canalaire réalisée au moment de la dévitalisation de la dent est bien étanche et qu’aucun débris tissulaire ne subsiste, le dentiste dépose l’agent éclaircissent à base de peroxyde d’hydrogène à l’intérieur de la dent et le laisse agir pendant deux à trois semaines. Il referme ensuite l’ouverture et l’imperméabilise avec une obturation provisoire, généralement un bouchon obturateur de verre ionomère ou de cavit.

La dentine absorbe le produit de blanchiment et s’éclaircit progressivement. Deux à trois séances suffisent généralement pour obtenir un retour à la couleur d’origine de la dent. Le traitement peut être complété par le port de gouttières la nuit. A la fin de traitement, le praticien colmate l’ouverture de la dent de façon définitive.

Les suites d’une séance de blanchiment interne

Le blanchiment interne ne nécessite pas de suite opératoire particulière. Les patients peuvent rentrer chez eux immédiatement. Aucune éviction sociale n’est requise. Le traitement peut même être réalisé sur la pause déjeuner ou entre deux autres rendez-vous sans qu’il ne perturbe le quotidien.

Les résultats du blanchiment interne

Quant aux résultats, ils sont visibles dès la première séance et s’améliorent en cours de traitement. Vos dents dépulpées retrouveront alors la couleur qui était la leur auparavant. Les effets du blanchiment interne durent environ 10 ans, à condition de maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire et un mode de vie correct.

Pour en savoir davantage sur le blanchiment interne et ses résultats potentiels, n’hésitez pas à consulter le Dr Cohen.

Autres types de blanchiment

Module de diagnostic en ligne

Vous souhaitez savoir quelle intervention réaliser en fonction de votre besoin ? N’hésitez pas à utiliser notre module de diagnostic en ligne pour facilitez vos recherches.

Commencer le diagnostic